adieuCher Chômage,

Je t'écris cette lettre aujourd'hui, car je n'ai pas le courage de te dire en face ces mots douloureux. Nous sommes arrivés à un stade de notre relation ou plus rien ne va entre nous.

Autant j'ai aimé les premiers instants, la rencontre, pleine de découvertes et de nouveautés, les grosses marrades qu'on a eu tous les deux sur les bancs en fer du pôle emploi et les après-midi au soleil en terrasse. J'ai adoré notre voyage en Colombie...
Tu m'as aidée à grandir, à mûrir. Avec toi j'ai réflechi au sens que je donne à ma vie professionnelle, je me suis lancée dans de nouveaux projets. Grâce à toi, je me suis décidée à aller à "la fuck", à prendre en main mon avenir. Avec toi j'ai décidé de changer, de vivre mieux, de travailler intelligemment. Grâce à toi j'ai trouvé l'amour... Et je t'en suis reconnaissante...

Mais, entre nous, il n'y a plus "le truc", vois-tu. Tout n'est que déchirements. Tu m'as déçue ces derniers temps, tu étais moins joyeux, moins motivant, tu ne sifflais plus sur ton vélib le lundi au soleil. Par ta faute j'ai beaucoup douté, souvent pleuré.

Je te quitte, Chômage. Désormais, mon aventure, c'est "la fuck".
N'essaye pas de me recontacter, après "la fuck" je veux travailler.

Adieu !

Hey oui les internautes ! Aujourd'hui c'est mon dernier jour de chômage. Oui, bon ok, je suis toujours sous tutelle du pôle-emploi mais je vais étudier et du coup passer dans la phase active de mon repositionnement professionnel. C'est chouette.
J'ai l'intention de continuer Crise's Anatomy pour m'amuser, j'y parlerai toujours de la/ma crise mais aussi de "la fuck" je pense. Pour le rythme, on verra. C'est mon dernier jour de chômage, allez-y les gens, vous pouvez me rappeler, je ne suis plus contaminée !!!!! (yeah, pan ! dans les dents !).