logo_pole_emploi_2Bien que je n'aie aucune envie de m'étendre sur les raisons qui font que je ne suis pas prolixe ces dernières semaines, je tiens à dire qu'écrire c'est pas facile facile... D'abord parce qu'on a des gens qui pensent que, qui disent que, et qui font douter. Ensuite parce que ça prend du temps et enfin parce qu'on croit naïvement qu'on va trouver du boulot et de facto rendre caduque le blogounet sur la crise le chômage y touti quanti... Alors que bon non, j'ai pas de boulot.
En plus on se dit qu'on va faire autre chose comme blog... Alors que bon, on n'est pas bien sûre de se relancer dans le truc...

Bref, d'un coup j'ai re-envie d'écrire, et ça tombe bien, me direz-vous, parce que j'ai une centaine de pages à tomber pour la fuck, un truc chelou nommé : Mémoire (sans "s" à mémoire, j'aurai bien aimé mais non il ne s'agit pas de raconter ma vie). Comme le mémoire me fait à peu près autant suer au sens figuré que la gym suédoise au sens propre (oui promis je vous raconte la gym suédoise), je me dis que ré-écrire pour Crise Anatomy c'est bien, fun, ludique, et ça m'entraine à pas faire de fôtes d'orthographe (ou pas).

Donc, j'ai fait ma rentrée au Pôle Emploi, qui m'avait consciencieusement radiée pour la 3ème fois de l'année. Ca m'a pris les 15 premiers jours de septembre rapport à tous ces coups de fils au 39 49 qui n'en finissent pas. 61 euros de communications hors forfait, n'est pas chômeur qui veut !
D'ailleurs, un jour que j'étais de particulièrement sale humeur, j'ai eu un mot de trop et la dame m'a carrément transférée sur la boite vocale des tarifs du 39 49...
Le truc avec Pôle Emploi, c'est que rien n'est acquis. Après m'être réinscrite début septembre (j'étais re-radiée) par internet, par téléphone et par télépathie, confiante, je me suis endormie sur mes lauriers... Erreur ! J'ai reçu dans ma boite aux lettres pour commencer 2 cartes de chômeur (d'ailleurs, si quelqu'un en veut une, faites-moi signe, ça permet d'avoir la piscine gratuite), je ne m'inquiétais pas trop car depuis le début je reçoit environ un courrier sur deux en double. Le lendemain, ma perfide boite aux lettres m'offrait un dossier à remplir de 10 pages avec marqué en gros en rouge : A REMPLIR POUR ETUDE DE VOTRE INDEMNISATION.
J'ouvre le document, que j'avais par ailleurs rempli déjà 2 fois en 2009 et une fois cet automne sur internet, et je lis : "Merci de nous faire parvenir votre dernière attestation ASSEDIC (sinon tu l'as dans l'cul pour ton indemnisation)". Hors, c'est eux qui l'ont la f... attestation ASSEDIC (toi aussi tu crois que l'ASSEDIC n'existe plus et bien tu te trompes !), puisque je leur ai donné en 2009 quand les gros méchants experts-comptables m'ont jetée comme une vieille chaussette.
Bref, je vous passe les détails et tais le fait que j'ai pleuré 10 bonnes minutes, j'ai fini par appeler le 39 49 (j'ai demandé à Orange de me le mettre en numéro favori) :
- Ah ma bonne dame, chais pas pourquoi qu'on vous demande ça, zavez qu'à pas le remplir normalement tout est bon pour vous !
- Si tout est bon, pourquoi vous m'envoyez 10 pages de dossier à remplir, vous êtes contre la forêt amazonienne ou bien complètement à la ramasse, bande de trolls ?
- Ah ben c'est l'informatique vous comprenez...
- L'informatique je comprends, mais ça nan pas bien... Bon, vous pouvez me faire un courrier pour me dire que j'ai pas besoin de remplir le dossier et de vous envoyez les originaux des documents dont vous avez déjà en originaux ?
- Ah ben non alors ça je peux pas, si jamais je me trompe après vous pourriez vous en servir contre nous.
- Ouais c'est bien l'idée !

Je m'outre, je m'insurge non pas uniquement de ma situation (bien que...), mais aussi de penser que certaines personnes plus fragiles, moins pugnace, moins informées de leurs droits, ne maîtrisant tout simplement pas très bien le français... Ben ces gens là ils l'ont plus ou moins dans le baba (j'essaye d'arrêter la vulgarité), et grossissent maigrissent les chiffres du chômage en France. Oui, parce que rigolons, rigolons, mais surtout insurgeons nous devant la manipulation du chômage : en juin chômage en baisse en France, en juin 1 chômeur sur deux que je connais (dont moi) a été radié pour cause de "bug informatique" (et bizarrement ça n'apparaît pas dans mon dossier).

Bon demain on parle Gym Suédoise avec des photos de filles en collants lycra, et débardeurs transparents, qui transpirent sur des rythmes gays gais !